Reconnaissance catastrophe naturelle

Les situations de catastrophes naturelles peuvent causer de nombreux dégâts matériels. vous pouvez prétendre à un indemnisation uniquement :

si un arrêté interministériel paru au Journal Officiel constate l’état de catastrophe naturelle pour l’aléa concerné dans la zone où se trouvent vos biens et si vos biens sont garantis en assurance de dommages par exemple en incendie ou en dégât des eaux.

A partir de la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel, vous disposez d’un délai maximum de 10 jours pour déclarer votre sinistre à votre assurance. Afin de favoriser la prise en compte, un nouveau dispositif a été mis en place. Retrouvez dans le document ci-dessous envoyé par la préfecture, ce nouveau dispositif.

Publicités